Foire aux questions

En savoir + sur Sans Frontières

Sans Frontières est une marque de la SARL Aléfa au capital de 10 000 euros. 
Siège social : 66, route du Cartherin, 73200 Mercury
Licence d’état  : IM 073100045
Garantie financière de 100 000 euros, Caisse d'épargne des Alpes.
Responsabilité civile GAN n° 86617 et Assistance AXA n° 0801721

Sans Frontières est membre :
- de l'UNOSEL (adhérent), Fédération professionnelle d'organismes proposant des séjours éducatifs et cours de langues. Tous les membres obéissent à une norme de qualité partagée : www.unosel.com
- d'ATR, association regroupant les opérateurs du tourisme souhaitant oeuvrer dans le sens d'un tourisme plus responsable et partageant des valeurs communes dans l'exercice de leurs pratiques professionnelles basées sur le respect, la solidarité et la qualité. Sans Frontières a été “certififié” par AFAQ-AFNOR en janvier 2009 au titre de “tourisme responsable”. Pour en savoir plus www.tourisme-responsable.org
- Notre histoire et expertise : 25 ans de travail et développement, toute une histoire ! Pour en savoir plus, consultez le menu “sans Frontières” qui y consacre une rubrique particulière
- Notre cellule d’urgence 24/24 : pour en savoir plus, consultez le menu “sans Frontières” qui y consacre une rubrique particulière
- Transparence, traçabilité : Tous nos voyageurs remplissent un questionnaire d’évaluation. Sur simple demande, nous vous fournissons celui de votre enfant assorti de la synthèse des questionnaires du séjour auquel il a participé.
- Service “contentieux” : Sans Frontières vous invite à vous manifester le plus rapidement (dans les 45 jours après la date de retour) si vous n’êtes pas satisfait de notre travail. Nous nous engageons à vous répondre de manière circonstanciée et le cas échéant à vous indemniser si l’analyse des faits nous oblige à constater nos erreurs et nos insuffisances.

Sans Frontières a été créée en 1984 à l’initiative de quelques personnes œuvrant depuis longtemps au sein des mouvements d’éducation populaire et dérangés par l’absence de réflexion sur le voyage, la rencontre et l’ailleurs (CEMEA, MJC, Léo Lagrange, EEDF). Dans le même temps, nous faisions le constat d’une dérive “consumériste” des voyages proposés sous le label “éducation populaire” ou “tourisme social”. C’est pour mettre en accord notre vision du voyage et nos pratiques de CVL “en voyage” que nous avons créé Sans Frontières.

Que mettre dans son sac à dos ?

Pour les pays chauds (Méditerranée, Afrique, Asie, Amérique) l’idéal est le sac léger appelé “one kilo” de n’importe quelle marque. Léger et peu encombrant : c’est génial. Des qu’il fait un peu froid et humide, cela ne suffit plus (en dessous de 15°c la nuit) et le sac de couchage en forme “sarcophage” s’impose.

Sac à viande, Kesado ? Un sac à viande est un drap cousu, qui permet de dormir dans le sac de couchage sans le salir. Il permet aussi et surtout de dormir sur le sac de couchage en pays chaud. Pour les pays froids (Islande) il existe des “sacs à viande” en polaire ou en soie : le top du confort !


Jamais de valise et de sacs de sport en guise de bagages. OUI ! Le sac à dos est le meilleur ami du voyageur. OUI, le sac à dos va durer 20 ans au moins et vous n’aurez que de bons souvenirs de lui.

Mais oui ! mais quelle taille ou litrage ? (un sac à dos se mesure en litres). La taille recommandée va de 60 litres à 80 litres.

On va dire pays chaud = peu d’affaires = 60 litres. Pays froids ou humide = plus d’affaires = 80 litres.